ChainesRouillees

Ici, pour vous, je m'appelle Mela, qui signifie "pomme" en italien. On a le droit de mettre un accent, ou pas. Je viens de réaliser que canalblog a gardé mon pseudo d'ancien blog, où j'étais CreaPascale, pour le côté créatif... Bon, comme ça vous savez que j'ai un prénom de garçon féminisé à l'époque des Valérie, Nathalie, Sylvie... On m'a souvent appelée autrement que "Pascale". Avoir un prénom de garçon, jouer les garçons manqués ultra-sportifs à la préadolescence, ce sont des éléments qui tendent à vous rendre féministe, ça, non ?!

Bah oui, carrément.

En ce moment je lis La plus belle histoire des femmes (éditions du Seuil, 2001), écrit à 8 mains. Françoise Héritier est anthropologue, professeure honoraire au collège de France, elle fût l'élève de Claude Lévi-Strauss. Michèle Perrot est historienne, spécialiste de l'histoire des femmes. Sylviane Agacinski est philosophe. Nicole Bacharan est historienne et politologue.

 

                    

                                images

 

Elles explorent la Planète féminine et la nécessité de transmettre le combat de nos aînées qui nous ont ouvert la voie, de la préhistoire à nos jours.

Les féministes ont été nombreuses parmi les abolitionnistes d'avant la guerre de Sécession. Elles réclamaient "le droit [d'une femme] inaliénable à son propre corps." Les militantes du contrôle des naissances, qui est un terme créé par Margaret Sanger, une infirmière, ont été des brûleuses de soutien-gorge et de porte-jarretelle, des pionnières passionnées.

Le combat n'est pas terminé, loin de là. La contraception, c'est - à mes yeux - la plus grande révolution de l'histoire de l'humanité. Grâce à la contraception, le ventre des femmes échappe enfin, par endroit, au contrôle des hommes... Mais qu'il est encore petit, le territoire des femmes libres ! Nos sociétés doivent inventer un monde mixte où les femmes seraient réellement les égales des hommes. Mêmes droits, même devoirs, mêmes libertés, même choix professionnels, mêmes salaires... Il y a encore du travail...

Je reviendrai sur ces problématiques de femmes (ok, il y a quand même quelques hommes qui y pensent, mais on ne peut pas dire qu'ils soient très nombreux...) : la contraception, l'égalité, la prostitution, le harcèlement, les mutilations... Oui, on va bien s'amuser ! Promis, je ferai des pauses pour vous parler de mon avocate (le 5 septembre : date de lancement de la fusée DIVORCE) et de mon mari (ou pas), de mes enfants, du chat qui m'a adoptée, de mes recettes de cuisine végétariennes et végétaliennes, de mes petits soins de beauté de fille (non, rêvez toujours, le côté girly c'était pour "le fun" du nom, c'est pas trop moi, ça..)

Saviez-vous qu'il y a, en France, en moyenne 130 000 divorces chaque année ? (En 1972, seulement 44 738 divorces). 55 % se font par consentement mutuel, on en est là, nous, ce sont mes tout premiers mots à mon futur ex-mari. Les femmes sont à l'origine de 3/4 des divorces (source jurifiable.com). C'est d'une banalité, de nos jours, de divorcer... Mais est-ce pour autant facile ?

 

Un petit clin d'oeil pour terminer, je vous présente "Thérèse- La Chanteuse", une ancienne collègue de X, tellement drôle et subtile... La chanson s'appelle "entre copines"... Je conseille aux lecteurs de l'écouter, pas seulement aux lectrices... Oui, les femmes sont formidables !

                             Entre copines - Le clip !

 

Bisous à toutes les fées du monde, à toutes les femmes et à tous les hommes, aussi, parce que qu'est-ce qu'on les aime, quand même, ceux-là...