go_vegan_0005

                                                     (image vegan-france.fr)

 

 

 

"A vegan future" de Tribunal Animal : la mélodie est belle, la fille jolie, la voix douce, le message poignant... I'm proud to be vegan...

 

 

Bon, certains le savent, je suis végéta*ienne, réellement depuis plusieurs mois, 5 ou 6 je crois (quand on aime, on ne compte pas !), je l'ai déjà été étudiante. Pourquoi ce petit symbole : * ? Parce que je viens de le découvrir sur mon clavier ? J'ai surtout découvert celui-là, il y a fort peu de temps : µ. Bien utile, ce "microgramme", pour parler de la vitamine B12, c'est "la" conversation récurrente des végés...

Le * est une façon de mettre dans le même tonneau (de green smoothie ou de jus de tomate poivré, au choix) les végétariens et les végétaliens. Je suis végétarienne, c'est-à-dire que je ne mange aucun bout d'animal mort, ni vivant d'ailleurs, à part les moucherons aventureux qui se précipitent dans ma bouche lorsque je ris à gorge déployée...

Je tends vers le végétalisme en excluant les produits laitiers et les oeufs, parce que la vache séparée de son veau à la naissance, pour aller se faire traire, ça me fend le coeur. Les poussins mâles de poules pondeuses qui passent au broyeur, aussi. Pas de bol, quand même, s'ils naissent filles, ce n'est plus la mort subite mais la cage de format A4 pour nous pondre, encore et toujours, des oeufs, dans une lente agonie et une mort prématurée...

J'ai découvert qu'on peut très bien survivre en étant végéta*ien, j'ai échangé avec des végés qui le sont depuis longtemps : 10, 20, 35 ans, fou, non ? Et encore vivants ! Même pas carencés, pâles et ravagés... mais en pleine forme, sportifs, drôles, respectueux, bon vivants, as en cuisine (faut pas croire, les végés sont gourmands !), as en informatique (vous avez vu ma belle bannière-cadeau ?!)...

Bref, vous l'aurez compris : le futur plombier-carreleur-chauffagiste idéal qui m'empêchera de finir ma vie seule, triste et carencée en amour devra être végéta*ien, c'est évident ! VégétaBien, hein, pas végétachien. Je souhaite partager ma philosophie de vie avec mon futur amoureux, si tant est qu'il existe quelque part... Bah, oui, ça limite sévèrement les possibilités...

Mais tant qu'à rêver, autant rêver vraiment, vraiment, vraiment, non  ?!!

Bon, je vous laisse, il faut que je me tape l'annuaire, ils sont nombreux, les plombiers, par chez moi... Pi faut que j'contacte le délégué AVF, aussi, pour avoir son avis... Mais je vous en reparlerai ! La preuve, j'ai créé une catégorie "végétarienne, végétalienne, végane, et pi quoi d'autre ?"

Précision : je ne cherche à convaincre personne du bien-fondé de ma démarche (je parle là végéta*isme, pas plomberie), chacun son chemin, je ne jugerai jamais ceux qui ne sont pas végéta*iens... Je l'ai été de 18 à 21 ans, puis j'ai cessé de l'être par intermittence pour remettre mes oeillères au moment de certains repas, parce que je m'assumais pas ma décision et que j'avais peur de tomber d'inanition... J'ai fait de nombreuses incursions à nouveau vers le pays VG et certains de mes interdits alimentaires sont ancrés depuis toute petite fille : ni lapin, ni mouton, ni cheval, ni agneau, ni caille, ni veau, etc...

Je suis à présent végétarienne. Définitivement. En accord avec moi-même. Et pleine d'espoir pour l'avenir. Vegane Future...

Belle journée à vous ! Dans la bienveillance et le respect !