L'imagination fait partie de mon quotidien, j'invente parfois de drôles d'histoires à partir d'un objet mis en scène et prenant vie... Je dois avoir gardé cette part d'animisme de l'enfance.

À la manière des Cabinets de Curiosité (ou Chambres des Merveilles) du XIXème siècle, j'ai toujours laissé un peu de place au rêve et à l'imagination. Partir d'éléments réels collectés et laisser dériver les pensées vers le songe... Cela peut partir de pierres, de morceaux de bois, de plumes, etc...

Je vous présente donc quelques personnages tout droit sortis de mon imaginaire, qui trônent sur une étagère...

Le Roi Ficelle aux pattes d'oiseau qui ne volera jamais (à part ses sujets), il n'a pas d'ailes pour s'envoler mais ne manque pas d'air pour voler.

 

                   DSCN1144

La licorne à la mine de papier mâché. Elle rêve de rencontrer Léonard de Vinci mais ignore qu'il est mort. Surtout ne le lui dites pas, elle s'accroche à son rêve et j'ai peur qu'elle se casse la corne en tombant de haut. 

                 

                   DSCN1145

Et un bout d'installation éphémère qui évolue au gré de mes humeurs, des bouquets de plumes, des oiseaux, parfois des petits mots et des envolées imaginaires...

                

                   DSCN1146

 

Oui, la vie extraordinaire de mes étagères est futile, inutile et même un peu débile...

Mais pour sourire, il suffit parfois de suivre, de son imaginaire, le fil...