MaFillePensive88

 

Je vous présente un portrait de moi que mon père a fait pour mes 18 ans.

Il a été accroché sur un mur de mon petit studio d'étudiante. Jusqu'à mon départ pour une chambre d'hôpital et l'explosion brutale de ma vie.

J'ai ensuite trimbalé ce tableau partout avec moi. Je l'ai emballé, déballé, regardé, remballé puis rangé. Jamais accroché. Sur aucun mur. Pourtant à chaque lieu de vie, je l'ai sorti, je l'ai regardé. J'ai regardé les yeux tristes, le trait rouge barrant le visage. J'ai cherché la place où accrocher ce tableau, puis je l'ai remballé.

Ne pouvais-je pas me voir ?! Ne pouvais-je pas supporter de voir tout ce qu'il y avait derrière la peinture ?

Il est à présent accroché dans mon salon, depuis quelques mois. Mon père a été heureux de le voir au mur. Le divorce sera ma renaissance. Comme un big bang personnel : une explosion qui provoque la vie.

Mon univers en expansion vogue sans se soucier des mises en orbite, sans se soucier du retour sur Terre, sans se soucier du manque d'oxygène. Je suis prête pour des rencontres du troisième type, voire du quatrième. Les extra-terrestres ne me font même pas peur !

Je suis prête à mettre de la couleur sur ma toile. Je peux me voir en peinture, à présent...