Je parle souvent de l'amour, mais j'aimerais aussi vous parler de l'amitié.

 

"L'amitié, c'est une douce responsabilité, jamais l'effet du hasard."

                                                                         K. Gibran

 

    toilegivrée

               (toile d'araignée givrée dans la forêt, décembre 2016)

 

Les amies et amis d'enfance...

J'ai eu une amie d'enfance, une vraie. De l'école maternelle jusqu'au lycée, en passant par les cours de récréation, on s'est perdues puis retrouvées. La fac nous a rapprochées, certains hommes nous ont éloignées. Nous avons été témoins au mariage de l'autre, présentes pour l'arrivée des enfants... Puis l'éloignement, notamment géographique et culturel, nous a éloignées. 

Jusqu'à ce chagrin d'amitié... J'ai plusieurs fois repris contact. En vain.

C'est comme un chagrin d'amour, on n'oublie pas, on vit avec... On a tellement de souvenirs, elle et moi...

 

Les copines et les copains.

J'ai eu en parallèle des amis garçons, des amies filles, des copains et des copines. Pour partager les sorties, les restos, les révisions, les fêtes, les vacances, voire plus si affinités.

Ceux-là sont fluctuants. Les déménagements les éloignent géographiquement, mais parfois ce n'est pas la distance qui crée l'éloignement. Les épreuves ne rapprochent pas toujours, bien au contraire...

Pour certain(e)s, se revoir après 12 ans d'un "oubli" relatif est comme un retour à la maison : on ne garde que le meilleur et le lien est intact. Intense.

 

Les amies et amis virtuels.

Cela a toujours étonné mes proches, je peux créer des liens à l'écrit. La preuve avec mon précédent blog. J'ai noué des amitiés virtuelles dont certaines ont dépassé le mur de l'écran. C'est plutôt fabuleux, de se voir en vrai, avec certains et certaines.

Je repense à Julia, rencontrée virtuellement sur un forum Martinique, rencontrée à Limoges (beaucoup moins exotique !), et perdue de vue un peu après qu'elle se retrouve expatriée à Dubaï...

Je pense à quelques végéta*iens et végéta*riennes avec qui un petit lien spécial se noue... Le virtuel étant une porte à ouvrir avec de belles découvertes.

Je pense à mon amie Maracudja, au Sénégal, où j'ai peu de chances à l'heure actuelle d'aller un jour... Mais cela n'empêche pas la force du lien.

Je pense aussi à ma Grande Pascale, c'est clair que je vais venir un jour frapper à sa porte !

... et d'autres encore...

 

Les amies et amis futurs.

Les portes et les fenêtres sont ouvertes pour laisser circuler un vent nouveau. Celui-là me porte vers de nouveaux horizons. Comme un courant d'air pour me permettre de respirer à nouveau. Avec de nouvelles rencontres...

 

Julie Zenatti - Les amis

 

Bon week-end à vous, demain, la vraie vie m'attend, le virtuel se met entre parenthèses...