Ce texte peut se lire version homme ou femme, hétéro ou homo, il suffit de changer les terminaisons... Je me suis inspirée de "Je ne souffrirai plus par amour" de Lucia Etxebarria.

 

            A

                           (oui, j'adore photographier les ruines...)

 

1. Tomber amoureux d'une personne qui nous aime aussi.

C'est idiot à dire, mais c'est un peu la règle de base... Chercher à attirer l'attention et l'amour d'un homme indifférent ou amoureux d'une autre, c'est foncer droit dans un platane.

 

2. Rechercher un amoureux avec qui on a des affinités.

Les contraires s'attirent, dit-on, mais les ressemblances rapprochent. Lorsque les divergences de fond (sur les sujets importants) sont minimes, le couple a plus de chances de durer.

 

3. Apprendre à connaître l'autre, pas à l'idéaliser.

Il est bon de ne pas se faire de films et de réellement chercher à découvrir l'autre, pas l'imaginer ou l'espérer avec telle ou telle qualité.

 

4. Ne pas s'ennuyer par peur d'aborder les problèmes.

Un couple qui ne se dispute jamais, cela signifie (surtout au début), que les partenaires ne se parlent pas, n'échangent pas et taisent ce qui ne va pas. Il est normal de mettre les choses à plat, pour avancer...

Parce que si être en couple c'est passer ses soirées devant la télé sans se parler, ce n'est plus un couple mais une coloc' !

 

5. Fixer les règles du jeu.

Il faut exprimer ses attentes. Ainsi chacun saura où va le couple, aucun n'attendra plus que ce que l'autre est prêt à donner. Parfois l'un veut tout de suite vivre ensemble, plaquer tout pour l'autre... Et l'autre ne le souhaite pas. En parler permet de voir si les deux peuvent se mettre d'accord ou si c'est mort dès le départ.

Parfois, c'est la vie qui met des bâtons dans les roues, et il faut réussir à garder l'équilibre...

Certaines personnes ont tendance à dissimuler la vérité pour donner une bonne image d'eux-mêmes ou impressionner favorablement l'autre. Or, jouer franc jeu permet d'éviter les déceptions.

 

6. Se renseigner.

Ce qu'il a fait à la précédente, il peut te le faire à toi aussi... Les antécédents amoureux inavouables de l'autre sont bons à savoir, d'après l'auteur.

Pas forcément, je trouve... On a tous droit à une seconde chance, non ? Voire une troisième ? Peut-être même une quatrième ? Sauf si c'est un tueur en série, faut pas exagérer !

 

7. Faire un pacte. Ne pas se sacrifier.

Ne renonce pas à ton travail, à tes amis, à tes loisirs, à tes croyances... Si votre relation exige que tu renonces à une part de toi-même, de ton identité, ta personnalité, ce n'est plus une relation mais "un kidnapping".

Certes, mais si on ne veut rien changer pour faire une place à l'autre, c'est qu'il n'a pas sa place, qu'il n'est pas une priorité, et alors il peut se dire qu'il a bien peu d'importance...

 

8. Penser que c'est parce qu'on le vaut bien.

Nous sommes tous égaux. Il ne vaut pas mieux que toi. Il ne t'es pas supérieur. Ne commence pas à te dire "Je ne le mérite pas" ! Une relation doit être égalitaire ou ne pas continuer.

 

9. Ne pas avoir de secrets.

"Rien ne sert de faire l'amour dans le noir pour cacher ta cellulite."

"Ne dis pas que tu adores les enfants si tu ne désires pas en avoir, et vice versa."

"Ne mens pas sur tes antécédents sexuels pour faire croire à l'autre que tu as eu plus ou moins d'amants que tu n'en as eu réellement."

Confiance et soutien mutuel...

(On n'est pas obligé d'étaler sa vie passée, non plus...)

 

10. Se dire que l'on mérite d'être heureuse.

Ne crois pas les c...ries du style "Sans toi ma vie n'a plus aucun sens."

Une relation ne doit pas être synonyme de dépendance et de souffrance. Être amoureux, ce n'est pas devenir esclave.