Les filières industrielles, via la publicité, poussent le consommateur à manger trop et propulse en avant un régime trop riche en viande. On en arrive à être persuadé qu'il faut manger de la viande tous les jours, deux fois par jour... et pourquoi pas ajouter du saucisson au goûter des enfants ?

L'intérêt des industriels est de générer du profit, au détriment de la santé des hommes et de l'avenir de la planète.

Trouver l'équilibre entre les enfants qui meurent de faim et les petits occidentaux en surpoids, ça devrait être une priorité au XXIème siècle. Le pire, c'est de savoir que l'on produit sur terre assez de calories pour nourrir tout le monde.

Que ressentent ces mères qui voient leur enfant crever de faim dans leurs bras ?

"Pour ta santé, dépense-toi bien et mange cinq fruits et légumes par jour" a une étrange résonnance.

Pour ces enfants affamés, ce serait "pour ta santé, mange"... 

En 2009, une étude réalisée aux Etas-Unis montre que 86% des publicités vues par les enfants sont pour des produits riches en graisses saturées et en sel. Les publicitaires sont des monstres qui rendent le monde de l'enfance plus gras, plus salé, plus sucré.

Ils nous mentent également sur ce qu'il y a derrrière nos assiettes. Non, les cochons ne gambadent pas gaiement dans les fermes mais sont élevés sur caillebottis à 95%. Les poules ne chantent pas dans la basse-cour toute leur vie avant de mourir de vieillesse... Une des vidéos de L214 montrait un élevage de 200 000 poules en batterie, un de ces "élevages concentrationnaires" où les cadavres de poules grouillant d'asticots et de poux jonchaient les sols des cages minuscules.

 

Pub !

                     (Merci, Muaddibp, pour le montage-photo !)

 

On peut vivre sans manger de chair animale. On peut être gourmand, en plus...

Oui, et même si l’on n’est ni végétarien ni végétalien, il est bon de réduire sa consommation de viande et de protéines animales en général, pour des raisons de santé mais aussi écologiques.

Alors non, le steak ou le jambon ne sont pas nécessaires le midi ET le soir, ni chaque jour ! Il faudrait que l'idée se répande, enfin...

 

André Cicolella, auteur de "Toxique Planète" propose qu'aux bases de l'école primaire soit ajouté "Savoir construire sa santé".

Oui, il faut éduquer nos enfants à manger mieux et à consommer plus responsable.