Et si on avait tous un animal totem, un animal-fétiche, un animal protecteur ?

La pie, la chouette et le chat seraient mes animaux-totems. Ceux qui m'accompagnent, à leur manière, sur le chemin de la vie. Je ne suis pas sûre qu'ils me protègent beaucoup, en ce moment, ou alors je suis sourde à leurs messages...

 

      Et vous ?

 

Des vieilles boîtes de conserve, du carton, du fil de fer, de la colle à papier peint... et de la patience pour crééer des bidules qui ne servent à rien. J'en ai refait dans une période création / défouloir : m'occuper les mains, ça me permet de moins cogiter.

Une couche de papier journal...

Totem1

 

Une couche de papier d'emballage de mon petit magasin Bio...

 

Totem

 

Ensuite, une autre couche de papier journal, puis à nouveau une couche d'emballage, etc...

 

Il en faudra du temps pour voir évoluer mon totem, couche après couche, coup de pinceau après coup de pinceau... Hybride de hibou, de taureau et de monstre féminin, avec de petits miroirs pour refléter notre propre monstruosité...

 

Totem

 

Monstre bestial...

 

Totem (2)

 

 

Totem (3)

 

 

Totem (5)

 

 Au dos de ce totem, j'ai choisi d'écrire une des petites phrases que j'aime particulièrement :

 

"La terre n'appartient pas à l'homme, c'est l'homme qui appartient à la Terre."

                                                                              Sitting Bull

 

Et voici un deuxième totem :

Totem 2

 

 Au dos, une prière Cherokee :

"L'homme croit qu'il a été créé pour dominer, diriger. [...] L'homme n'a ni pouvoirs, ni privilèges, seulement des responsabilités."

 

Les deux totems-messagers...

 

2 totems

 

J'ai aussi fait un petit oiseau, tout maigre et déplumé, mais multicolore... Va-t-il s'envoler ?

OiseauJaune

 

OiseauJaune (2)

 

Impossible de mettre un pied dans le jardin sans que le-chat-qui-nous-prête-son-jardin ne vienne ronronner dans mes jambes, ou se frotter à ma main, de préférence celle qui prend la photo...

 

OiseauJaune (3)

 

 

Mon fils m'a fait promettre qu'on l'emmènerait dans nos bagages... Evidemment... Mais va-t-il s'adapter à un nouveau jardin ?

Bon, plus trop le cœur à mâcher du papier, je dois plutôt penser "cartons", moi...