EntréeChâteau

 

Je ne sais pas comment ça marche, chez vous, mais j'ai lu quelque part (oui, j'ai d'intéressantes lectures dans les salles d'attente !) que pour un grand nombre de couples, une dispute se finit souvent par une bouderie suivie d'une réconciliation sur l'oreiller.

La bouderie peut être plus ou moins longue selon le degré de fierté, les personnalités, la dose d'amour-propre et d'amour tout court, je crois.

Quant à moi, il m'arrive aussi d'agiter la petite culotte blanche de la paix, tout en étant consciente que parfois, les mots ne sont que provisoirement enterrés pour ressortir plus tard... avec d'autant plus de véhémence que les conflits auront été durs. La hache de guerre ne s'émousse pas après un séjour en terre ni même un séjour entre des bras aimants...

Mais bon, le repos de la guerrière, la dépose des armes au pied du lit, il faut dire que cela détend. Cela permet de recharger ses batteries avec une vraie nuit de sommeil apaisé.

 

Mais est-ce que cela ne repousse pas les problèmes pour mieux les renforcer... ?

 

Sur ce, je vais aller acheter un stock de petites culottes blanches, on ne sait jamais...