Porte Richelieu

 

Rappelez-moi de ne jamais donner le nom de mon blog à mes parents...

 

 

1/ Pour vivre vieux, n'oublions pas le sexe.

Selon une étude effectuée au Pays de Galles, les hommes qui ont au moins 2 rapports sexuels par semaine auraient moins de risques de décès liés à des attaques cérébrales ou des crises cardiaques.

L'espérance de vie s'allonge avec un nombre fréquent de rapports sexuels !

 

2/ Un analgésique naturel : le sexe !

Pendant l’orgasme, le corps produit des hormones du bien-être, qui vont diminuer la sensibilité à la douleur : l’ocytocine, la dopamine et l’endorphine. Ces petites hormones sympathiques ont un pouvoir analgésique : nos douleurs (modérées) s'en trouveront diminuées.

Selon une étude, lors de l'orgasme, le seuil de tolérance de la femme à la douleur augmenterait de 75%. Mais comment ont-ils pu mesurer ça ?!

"C'est bon à savoir pour les femmes souffrant de migraines (!), de douleurs menstruelles, d’arthrite"…

 

3/ Le sexe, stimulant du système immunitaire.

Les rapports sexuels déclencheraient une production d’immunoglobuline A (un anticorps dont le taux augmente à plus de 30% chez les personnes sexuellement actives) et de globules blancs (cellules de défense de l’organisme), qui attaqueraient les cellules infectées par les virus. Halte aux grippes et autres rhinopharyngites !

Le sexe favoriserait aussi la production d’antihistaminiques (un rapport avec se rouler dans le foin ?).

L'activité sexuelle diminuerait aussi les risques de cancers.

Selon certaines études, plus de 5 éjaculations par semaine protègeraient un homme d’un cancer de la prostate.

Les femmes sexuellement actives seraient mieux protégées du cancer du sein (Mais si, chéri, laisse-toi faire, c'est pour lutter contre mon futur cancer du sein)...

 

4/ Le sexe qui rend costaud !

La quantité de testostérone libérée lors des rapports sexuels favoriserait le développement de la masse musculaire et améliorerait la densité osseuse. En voilà un argument de poids, pour ces messieurs !

 

 

Bon, si votre chéri(e) a tout le temps la migraine ou le trop-plein-de-boulot-de-stress-tu-comprends, voilà des arguments pour le convaincre. Et dans convaincre, il y a ... vaincre.

 

 

                  .... à suivre....