Mon ex-mari m'a offert pour mon anniversaire un mini calendrier dont la page se tourne chaque jour, avec des citations, des conseils zen... C'est le même qui m'a dit à propos de mon amoureux et moi, il y a quelques jours, de ne pas laisser gâcher notre bel amour parce qu'il ne passait pas souvent devant notre porte...

Sur la page du 29 janvier où j'ai encore versé tant de larmes : "Le bonheur arrive à ceux qui rient" (proverbe japonais). C'est un peu culpabilisant, ça.

La page du 19 janvier où l'homme de ma vie m'a annoncé par téléphone qu'il ne revenait pas, c'était la recette du parmentier de canard. Comme nous sommes tous les 2 végétariens et que c'est ce qui nous a rapprochés, j'y ai vu un signe que non, ce n'était pas possible... Ma proposition de reprendre nos vies parallèles, comme nous l'avons vécu pendant un an, a été acceptée le jour de la petite phrase de Boris Vian :" Je me demande si je ne suis pas en train de jouer avec les mots. Et si les mots étaient faits pour ça ?"

La page du 30 janvier, aujourd'hui, était la liste de mes envies.

J'y ai écrit :

  • Être aimée.
  • Dormir.
  • Partir en vacances
  • Nager
  • Manger
  • Arrêter de pleurer...

Je vais m'efforcer de respecter une partie de ce programme : manger et dormir si c'est possible. Nager dès que ma gorge sera guérie. Ce sera déjà une partie du programme...

 

Espana

 

Je vous remercie de l'aide que vous m'apportez et du soutien moral.

Prenez soin de vos amours, on ne sait jamais ce qu'il peut advenir d'eux...