Lui...

 

IMG_20190720_175255

 

Lui, il était tout mon monde et bien plus que ça...

Lui, il est celui qui m'aurait fermé les yeux dans mon dernier souffle de vie...

Lui, il a jeté son alliance entrelacée à la mienne du haut d'un pont sur la Gartempe...

Lui, il m'a fait découvrir des zones insoupçonnées de mon corps...

Lui, il m'a appris à manger pendant les repas et à arrêter d'oublier de manger...

Lui, il m'a fait oublier ce qu'un viol peut causer comme dégâts...

Lui, il m'a fait rêver...

Lui, il m'a réappris à vivre.

 

Moi, je ne lui ai apporté que souffrances et angoisses...

Moi, je n'ai pas été la mère qu'il cherchait pour sa fille...

Moi, je n'ai pas réussi à lui accorder ma confiance (Là, il est un peu coupable... L'épée de Damoclès en permanence... Bon, elle est tombée, à présent)

Moi, je lui ai fait découvrir des plaisirs inconnus...

Moi, je l'ai aimé comme aucune autre ne le pourra...

Aveuglément. Passionnément. Prodigieusement.

 

Je me sens abandonnée. Perdue. Il était mon Demain, et moi le sien.

C'est fini. Je ne t'aime pas. Je suis désolé. Il l'a répété 50 fois.

Il m'a quittée le jour de la Saint-Amour, il y en a qui choisissent leur jour, quand même... Sa décision est "irrévocable", c'est le terme employé. Une dernière nuit à pleurer à ses côtés en le regardant dormir.

Ma vie doit se tourner vers une autre vie. Sans lui. Je n'arrive pas à m'y résoudre.

Une vie sans lui. Sans sa peau contre la mienne. Sans son sourire. Sans ses yeux plongés dans les miens. Sans nos rires. Sans son souffle dans mes cheveux. Sans sa main autour de ma taille. Sans sa... (restons-en là)

Une maison, achetée à deux. Encore un projet de vie qui est balayé.

Il m'a dit d'être forte. 42 kilos. Comment rester debout et avancer ?

Je suis à ma troisième séance avec une psychologue - sophrologue, censée m'améliorer. Pour lui. Parce qu'il m'a fait prendre conscience de mes démons - ceux que je croyais enfouis et maîtrisés. La sorcière a du boulot sur elle-même à faire.

Je ne vous parle pas des dommages collatéraux. Mes garçons vont être effondrés de me retrouver dans cet état. Et tristes de ne plus être invités à la fête familiale où je devais leur présenter tous ses proches, à lui. Sa fille, va peut-être être contente de récupérer son père pour elle toute seule. J'imagine qu'elle aura quand même un petit pincement au coeur à l'idée de ne plus jamais me voir ? Je ne peux l'envisager, moi.

 

Moi, j'espère qu'il voudra me revoir, ne pas me ranger si vite dans le tiroir des souvenirs les pires de sa vie...