Première info : j'ai trouvé un copain avec un diable, une bonne dose de compréhension et de muscles pour mettre le lave-vaisselle dans le cabanon de jardin le week-end prochain, c'est celui-dont-je-ne-prononce plus-le-nom qui va être content (oui, je sais, c'est un peu long, mais bon, c'est toujours mieux que de dire "l'autre c**rd") !

     Deuxième info : mes journées ne se déroulent jamais comme prévu, même mes rendez-vous ! Ma psy m'a bien fait rire, elle a dû annuler notre dernier rendez-vous sur le pas de la porte, parce qu'elle avait oublié les clefs de son cabinet, restées dans son autre sac à main ! Je lui ai dit que ça me rassurait, je ne suis pas la seule à faire des bêtises...

      

 

Lavoir

 

     Du coup, je m'étais levée tôt pour ce rendez-vous, alors je suis allée traîner les magasins...  Mais rien à faire, je ne suis pas dans l'esprit festif de fin d'année, comme d'habitude ! Et c'est encore pire depuis que je suis redevenue végétarienne. Le grand déballage de bouffe et de cadeaux me gave (pensée pour les oies !)...

     Mon contrat de travail stipule qu'il est interdit de prendre des vacances du 20 décembre au 2 janvier, ce qui me convient très bien. J'ai signé sans sourciller. Mes enfants seront chez leur père pour Noël et moi, je vais bosser sauf les jours fériés... Le 25 décembre, j'envisage de faire un petit tour dans mon ancien EHPAD, ils seraient ravis. À moins que je ne me laisse embarquer dans un Noël alternatif ? (J'étudie les propositions, à l'heure actuelle !)

     Quant au soir du 31 décembre, là, je vais aviser au dernier moment : faire la fête entre amis ou me glisser sous la couette après une p'tite soupe ?! (Le réveillon de la Sainte-Couette...)

 

      Oui, je sais, j'envoie grave du rêve, là.