21 octobre 2017

"Sommes-nous trop "bêtes" pour comprendre l'intelligence des animaux ? (3)

  Etudier le comportement des animaux est très ancien. Nos ancêtres, chasseurs, devaient apprendre à connaître les habitudes de leurs proies pour les débusquer. Ils devaient également comprendre les comportements des animaux dont eux-mêmes étaient la proie... "La relation homme-animal était assez égalitaire à l'époque". Lorsque les hommes ont inventé la domestication des animaux pour s'en nourrir ou les faire travailler aux champs, ils ont mis les animaux à leur service. Les hommes ont commencé à dominer la Nature... [Lire la suite]

13 octobre 2017

"Sommes-nous trop "bêtes" pour comprendre l'intelligence des animaux ?" (2)

    "Il y a encore plus honteux que cette manie humaine de se frapper orgueilleusement la poitrine [...], c'est la tendance à dénigrer les autres. [...] Le triomphalisme ethnique franchit les frontières de notre espèce lorsque nous décrivons les Néandertaliens comme des brutes épaisses." On sait à présent qu'ils connaissaient le feu, les outils, les enterrements, les instruments de musique, etc...       En revanche, quand on en arrive à comparer l'homme à d'autres espèces, le mépris et le... [Lire la suite]
05 octobre 2017

"Sommes-nous trop "bêtes" pour comprendre l'intelligence des animaux ?"

    J'ai commencé à lire cet ouvrage de Frans de Wall, primatologue, biologiste, éthologue... et humain. Il explique que le terme "animal non-humain" le dérange. Son critère pour rassembler tant d'espèces est une absence, "comme s'il leur manquait quelque chose"... Quand ses étudiants emploient ce terme, il annote dans la marge une petite phrase sarcastique de ce style : "Pour être complets, précisez que ces animaux sont aussi non pingouins, non hyènes et bien d'autres choses." Je trouve cette... [Lire la suite]
03 juillet 2017

Une "circonstance aggravante"

  La plupart des français pensent que ce n'est pas normal que l'homme torture des animaux. La corrida, la chasse, la pêche à la baleine ou le massacre des dauphins des îles Féroe nous révoltent. Des pétitions circulent... Mais la plupart de ces gens qui s'indignent et signent ces pétitions remettent leurs oeillères à table et ne se rendent pas compte que ce n'est pas forcément normal non plus de tuer 60 milliards d'animaux terrestres et 1000 milliards d'animaux marins chaque année pour notre plaisir gustatif. Ce... [Lire la suite]
26 juin 2017

L'obsolescence programmée du chat.

    Souvenir d'enfance... Un lapin accroché par les pattes arrières, en train de se vider de son sang. Vision d'horreur. Dans une ferme, chez une amie de ma grand-mère. J'avais caressé les lapins avant de voir ce petit être pelucheux et sanguinolent. Dans ma tête de petite fille, l'image s'est gravée. Je me souviens aussi que je n'ai jamais voulu goûter de viande de cheval. J'avais des posters de chevaux dans ma chambre. Un jour, mes parents ont fait l'essai de m'en servir en ne précisant pas qu'il s'agissait de... [Lire la suite]
19 juin 2017

Les antibiotiques, c'est automatique !

  L'élevage industriel pose des problèmes écologiques mais aussi des problèmes sanitaires. Les animaux sont dopés de façon préventive (animaux sains compris !) aux antibiotiques, c'est automatique.  Les élevages sont à eux seuls responsables de 63 % de la consommation d’antibiotiques en France.                          ... [Lire la suite]

09 juin 2017

La déclaration.

    Certains appellent ce moment particulier où l'on annonce son végétarisme à ses proches le "coming out végétarien". Ce terme me dérange, je lui substitue celui de "déclaration".     Les réactions de l'entourage sont souvent décevantes... mais pas toujours !   Avec mon père : 1/ Première réaction à chaud... - Mais tu t'es renseignée ? Tu vas manquer de vitamines, non ? - Non, tu sais, ça arrive à des sportifs de haut niveau (mon père l'était)... - Ah...  - Et aussi des... [Lire la suite]
29 mai 2017

Veggie rime avec écologie.

    "Les éleveurs transforment la forêt tropicale en viande hâchée."                                                        David Faimonitz.               (directeur du Centre International... [Lire la suite]
15 mai 2017

Une petite douche ?

    Ma décision de devenir végétarienne a un impact écologique, notamment sur la question de l'eau. Pour produire un kilo de bœuf, il faut 15 000 litres d'eau. Il faut, bien sûr, abreuver les bêtes, mais surtout irriguer les céréales et le fourrage qui leur sont destinés. Il faut également de l'eau pour nettoyer les élevages, mais aussi les abattoirs. J'ai lu qu'on économise plus d'eau en ne mangeant pas 450g de bœuf qu'en ne se douchant pas pendant 6 mois. Là, ça donne le vertige... Calculatrice en main, je me suis... [Lire la suite]
02 mai 2017

Rentabilité, efficacité, inhumanité...

  Vous le savez, je suis végétarienne. Depuis plus d'un an. J'ai eu une première phase lorsque j'ai quitté la maison de mes parents pour un petit studio Place de la Liberté. Je n'ai pas tenu la distance. Manque d'entraînement. Mes problèmes alimentaires ont pris le dessus. J'ai craqué, c'était là : http://girlydivorce.canalblog.com/archives/2016/09/05/34269769.html J'ai enfoui ma décision sous mes oeillères. Tout en gardant mes interdits alimentaires de gamine qui agaçaient mes parents (pas d'agneau, de veau, de cheval, de... [Lire la suite]