Vous le savez, moi, j'ai besoin de sexe dans ma vie. Comme tout le monde. Enfin, je crois.

     Plus que certaines femmes, apparemment. On m'a reproché d'être "too much", trop en demande. Mais ça, c'était avant... Mais pourquoi je ne l'ai pas jeté moi-même, ce ** qui affirmait qu'un homme ne peut pas plus de 2 ou 3 fois par semaine ?! (On se demande comment j'ai pu m'attacher à un homme aussi peu généreux en matière de sexe).

     Alors j'ai compensé par le sport, en pensant que je déchargerais ainsi une partie de l'énergie que je ne dépenserais pas sous une couette.

 

A

 

     Je suis rassurée quant à la gente masculine : 3 fois et plus dans une nuit, c'est encore et toujours possible, ouf !

     Je viens de lire les conclusions d'une étude, réalisée par des chercheurs du San Francisco General Hospital, qui confirment les bienfaits du sport. 150 mn d'exercices modérés ou 75 mn d'activité intense par semaine favorisent une sexualité épanouie. Ils précisent même que le risque de dysfonction sexuelle chez les femmes diminue de 30% et le risque de panne érectile masculine diminue de 23%. Vive le sport !

     C'est peut-être pour ça que j'ai toujours eu un faible pour les sportifs... ils assurent... et j'aime me sentir petite dans des bras musclés. Pas vous, les filles ?

     Voilà, pas grand chose à rajouter, j'ai hâte de retourner faire du vélo dans la campagne et photographier des arbres aux couleurs automnales flamboyantes.