Poitevine de retour, poitevine de cœur, d'adoption, d'enfance... Je continue toujours à découvrir de nouveaux lieux et à aimer ma ville. Passionnément.

    Parfois, c'est une vision décalée, comme cette vue. C'est un peu le flou, la nuit. Mais la brume qui s'échappe du bassin nordique résonne comme la promesse d'un petit bonheur.

    L'oubli des naufrages d'hier, des roulis d'aujourd'hui et des accostages de demain.

    

 

Ganterie

 

                                     Je vous laisse, je vais nager...