J'avais évoqué le complexe de Raiponce (comment ça, il n'existe pas ?!) dans ce blog, fin novembre 2016 : http://girlydivorce.canalblog.com/archives/2016/11/30/34476834.html

      Le message, c'était qu'on pouvait placer sa féminité où on le souhaitait, et qu'il ne fallait pas se laisser dicter son look par le regard des hommes... "Je fais ce que je veux avec mes cheveux !"

     Je suis passée des cheveux longs corbeau aux cheveux courts gris, sans transition.

     Le temps a passé, les cheveux ont poussé jusqu'à mes épaules... Plus ils poussent, plus le blanc ressort. C'est joli mais il faut assumer, à 48 ans. J'ai plutôt aimé, moi, ce look peu ordinaire.

                                            La sorcière parfaite !

                Raiponce 2

    

     Et là, depuis 3 ans, j'ai divorcé, j'ai fait un bilan de compétences, j'ai rencontré l'homme de ma vie, j'ai déménagé, j'ai fait une formation, j'ai bossé, j'ai été quittée, je cherche un CDI... Oui, ça fait beaucoup, en 3 ans. Alors fallait marquer le coup : une nouvelle vie - à nouveau - une nouvelle tête : je repasse à la couleur ! Halte au gris.

     Cela fait partie du processus de consolation, peut-être ? Se laisser cocooner et passer des heures entre les mains d'une coiffeuse spécialisée dans la coloration végétale bio. Les couleurs chimiques, j'en ai fait pendant plus de 10 ans, j'avais fini par devenir allergique : une conjonctivite par mois, ça calme.

                         Voilà, c'est fait. La couleur va évoluer pendant 48h...

 

                                                         Au soleil :

                Tori

                                                   

                                                   Et à l'ombre :

               

                Raiponce 3

                                            La sorcière a rajeuni !

     On a beau les assumer, ses cheveux blancs, ça vieillit, quand même... Et pour trouver un boulot en EHPAD, il ne faut pas être confondue avec les résidents ! J'ai un entretien vendredi 13, belle date, hi hi hi !

     Mes copines adhèrent. L'une d'elle m'a dit que j'étais encore super jolie (pour mon âge) et m'a conseillé les sites de rencontres ! Le pire, c'est qu'elle ne plaisantait pas. Elle est mignonne...

     Le mieux, pour moi, c'est la caverne. Avec l'automne qui ne va pas manquer d'arriver, je vais me renfermer dans ma tanière et n'en sortir que pour bosser et faire du sport ! Et boire un coup avec les copines, aussi, quand leurs mecs iront au foot...